Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  

Recherche SIC

Des recherches sont menées en sciences de l’information et de la communication à l’ENSFEA  et plus particulièrement sur la spécificité de l’information-documentation au sein des Sciences de l’information et de la communication.

Cécile Gardiès

Professeure en Sciences de l’information et de la communication, UMR EFTS

Ecole Nationale Supérieure de Formation de l’Enseignement Agricole • 2 route de Narbonne • Auzeville • BP 22687 • 31326 Castanet – Tolosan cedex
Téléphone 05 61 75 34 27
Adresse électronique :  cecile.gardie@educagri.fr

71ème section du CNU :  Sciences de l’information et de la communication.
9ème section de la CNECA (Commission nationale des enseignants-chercheurs relevant du ministre chargé de l’agriculture) :, Sciences économiques sociales et humaines.

Mon activité d’enseignement est centrée sur les approches scientifiques, techniques et didactiques de l’information-documentation auprès de publics en formation initiale et en formation continue, du premier cycle au troisième cycle. J’ai des responsabilités dans le master de l’ENSFEA (unités d’enseignement et suivis de mémoire).

Mes activités de recherche rattachées à l’UMR EFTS concernent les enjeux principaux de la « société (dite) de la connaissance », et en particulier ce qui concerne le savoir et sa mise en partage, qui sont explorés principalement à travers la question des savoirs info-communicationnels spécifiques, mobilisés et mobilisables, que ce soit dans le métier de professeur documentaliste, ou dans les dispositifs d’information documentaires scolaires. Mes recherches m’amènent à interroger la spécificité de l’information-documentation au sein des Sciences de l’information et de la communication, et la place de ces savoirs dans les pratiques ainsi que le rapport aux savoirs au travers notamment des liens entre information, connaissance et savoir. Deux axes principaux sont développés : la didactique de l’information et la médiation numérique des savoirs.

CV individuel

Programmes de recherches en cours

Médiation numérique des savoirs : de l’information à la connaissance

médiation numérique des savoirs-GARDIES 2014

 

Isabelle FABRE

Ecole Nationale Supérieure de Formation de l’Enseignement Agricole • 2 route de Narbonne • Auzeville • BP 22687 • 31326 Castanet – Tolosan cedex
Téléphone 05 61 75 34 24 • Télécopie 05 61 75 34 25
Adresse électronique • isabelle.fabre@educagri.fr

71ème section du CNU :, Sciences de l’information et de la communication.
9ème section de la CNECA (Commission nationale des enseignants-chercheurs relevant du ministre chargé de l’agriculture) :, Sciences économiques sociales et humaines.

Activités de recherche

Je suis rattachée à l’unité mixte de recherche en éducation EFTS, MA 122 (Education, Formation, Travail, Savoirs) au sein de l’Université de Toulouse.
Doctorante au sein du LERASS, EA 827, équipe MICS, j’ai conservé des liens étroits de collaboration avec cette équipe.
Cette double appartenance me permet, tout en centrant mes travaux en Sciences de l’information et de la communication, d’ouvrir des perspectives interdisciplinaires.

Mots-clés : espace documentaire, médiation documentaire, dispositifs info-communicationnels, représentation, pratique.

Maître de Conférences en Sciences de l’information et de la communication, mes recherches portent principalement sur la médiation des espaces documentaires et sur l’activité professionnelle des documentalistes au travers des dispositifs, instruments et représentations. Je travaille également sur la réception de ces dispositifs documentaires par les usagers, en questionnant plus particulièrement les pratiques informationnelles via leurs imaginaires de l’information et de la documentation.
J’ancre mon questionnement autour de la construction et de l’acquisition d’une culture informationnelle (Couzinet, 2008) en questionnant plus particulièrement l’énonciation (Béguin, 2002) construite par les langages documentaires (Courbières, Couzinet, 2006) qui structurent les dispositifs d’accès à l’information (Ihadjadene, 2009). Plusieurs axes de recherche me permettent d’approfondir cette investigation conceptuelle du dispositif documentaire (Peeters, Charlier, 1999) comme espace signifiant (Véron, 1989), en lien étroit avec une pratique professionnelle, au travers d’une approche théorique en Sciences de l’information et de la communication (Meyriat, 1985) et au sein d’un réseau de chercheurs. Mes principaux travaux de recherche s’attachent à interroger la complexité des dispositifs documentaires (Morin, 1999, Volant, 2001) au travers de la médiation (Lamizet, 1995 ; Metzger, 2006) qu’ils initient, des représentations (Jodelet, 1989) et des imaginaires (Charaudeau, 2008) qui y sont attachées et des pratiques qui en découlent (Certeau, 1990 ; Jeanneret, 2008).
Je me situe dans une approche anthropologique, m’inscrivant dans l’observation des activités humaines au sein d’institutions sociales. Quelques unes des méthodes que j’utilise dans mes travaux sont des méthodes liées à l’analyse du travail des professionnels de l’information comme l’entretien et l’auto-confrontation simple et croisée. D’autres sont liées aux usages des lieux documentaires via le recueil des représentations, l’analyse de documents tels que des traces graphiques comme supports de récits..

Lien vers le site de l’UMR EFTS

 

 

 

 

 

Haut de page ↑  
Secured By miniOrange