Archives :

Revue GAP&Doc : parution du numéro 1 sur l’Information

Le 8 novembre 2019  Dans Nouveautés 

Retrouver le 1er numéro de la revue professionnelle du GAP Documentation consacré à l’Information !

 

 

Nouveautés de septembre

Le 10 septembre 2019  Dans Nouveautés 

Voici quelques-unes des nouveautés disponibles à la bibliothèque de l’ENSFEA pour cette rentrée universitaire :

 

« Le temps des forêts » (DVD, film documentaire). Symbole d’une nature authentique et préservée, la forêt vit une phase d’industrialisation sans précédent. Mécanisation lourde, monocultures, engrais et pesticides, disparition des savoir-faire, la gestion forestière suit à vitesse accélérée le modèle agricole intensif. « Le temps des forêts » est un voyage au coeur de la sylviculture industrielle et de ses alternatives. Forêt vivante ou désert vert, les choix d’aujourd’hui dessineront le paysage de demain. Un film de François-Xavier Drouet.

 

 

 

« FabLabs, etc. : les nouveaux lieux de fabrication numérique« . Ce livre propose un panorama des Fab labs (laboratoires de fabrication numérique) en France et dans le monde : leur origine, leur but, leur fonctionnement et leur impact dans le contexte des « makers » et du « Do it yourself ».

 

 

 

 

« Acheter bio ? : à qui faire confiance ». Alors que les labels et les marques se multiplient, l’auteur de cet ouvrage, spécialiste des questions d’environnement, d’agriculture et d’alimentation, fait le point sur les filières fiables et rassemble des conseils pour mieux faire ses courses et manger en toute sécurité.

 

 

 

 

« L’archipel français : naissance d’une nation multiple et divisée« . Analyste politique, l’auteur souligne la fragmentation sociale actuelle de la France, montrant combien s’est affaibli le socle commun des références et des valeurs dans le pays. Sécession des élites, autonomisation des catégories populaires, instauration d’une société multiculturelle : l’effacement progressif de l’ancienne France induit un effet d' »archipelisation » de la société tout entière.

 

 

 

 

« Chez soi : une odyssée de l’espace domestique » de Mona Chollet. Selon l’auteure, la maison est un endroit où l’on peut se protéger, reprendre des forces, résister à l’éparpillement et à la dissolution. Elle montre également comment le monde extérieur pénètre l’espace intime et privé ainsi que la difficulté de profiter pleinement de son intérieur.

 

 

 

 

« La France périurbaine« Une étude des territoires périurbains, reflets de choix urbanistiques du XXe siècle. À la frontière entre ville et campagne, ils sont critiqués pour leur empreinte écologique et l’apparente propension au repli sur soi de leur population. Les auteurs nous montrent au contraire que s’y développent des pratiques innovantes : énergie alternative, agriculture bio et solidaire, gouvernance participative, aménagement, animation culturelle et autres.

 

 

 

 

« Le journalisme scientifique dans les controverses« . Cet ouvrage analyse le rôle des journalistes face aux controverses scientifiques. Trois études de ces controverses sont ici ciblées, renvoyant à des préoccupations citoyennes majeures : le changement climatique, les perturbateurs endocriniens et les organismes génétiquement modifiés.

 

 

 

 

« Lobbytomie : comment les lobbies empoisonnent nos vies et la démocratie« . Un état des lieux de la manière dont les firmes usent de leur pouvoir d’influence et poussent les législateurs à adopter des mesures en leur faveur, au détriment de la santé et de l’environnement. Le journaliste d’investigation décrypte les acteurs de cette propagande au service d’intérêts privés, montrant le caractère antidémocratique et néfaste des lobbies.

 

 

 

 

« Des oiseaux et des hommes« . A travers de nombreux exemples, les auteurs expliquent le rôle des oiseaux dans la conservation et la valorisation de la nature puis exposent les bienfaits qu’ils apportent à la société.

 

 

 

 

 

« Les politiques des nanotechnologies« . Un examen des enjeux sanitaires, environnementaux et éthiques que soulèvent les nanotechnologies, à la lumière des réglementations juridiques existantes aux États-Unis et en Europe. L’auteur préconise une solution participative pour intégrer davantage le grand public dans des politiques scientifiques plus transparentes.

Nouvelles acquisitions : avril 2019

Le 8 avril 2019  Dans Nouveautés 

Voici quelques-unes des nouveautés disponibles depuis début avril à la bibliothèque de l’ENSFEA :

 

« L’intelligence des arbres » (DVD, film documentaire). Un forestier en Allemagne, Peter Wohlleben, a observé que les arbres de sa région communiquent les uns avec les autres en s’occupant avec amour de leur progéniture, de leurs anciens et des arbres voisins quand ils sont malades. Il a écrit le bestseller « La vie secrète des arbres » qui a émerveillé les amoureux de la nature. Ses affirmations ont été confirmées par des scientifiques à l’université de British Columbia au Canada. Ce documentaire montre le travail minutieux et passionnant des scientifiques, nécessaire à la compréhension des interactions entre les arbres ainsi que les conséquences de cette découverte.

 

 

 

« L’appétit des géants : pouvoir des algorithmes, ambitions des plateformes« . Cet essai dévoile la toute-puissance des plateformes telles que Facebook ou Amazon, leur poids économique et les entraves qu’elles font peser sur la vie privée des utilisateurs à travers leurs algorithmes. Ces derniers se nourrissent des échanges des internautes pour décider à leur place ce qu’ils doivent voir. L’auteur propose des pistes de solutions pour construire des médias indépendants.

 

 

 

 

« Les temps barbares : de la chute de Rome à Pépin le Bref » (bande dessinée). Des royaumes Francs jusqu’à l’instauration de la dynastie mérovingienne s’ouvre une période de réformes juridiques et d’échanges commerciaux fructueux. Pour éclairer ces quatre siècles mouvementés, Augustin Thierry et Gustav Kossinna mènent l’enquête auprès de quelques personnalités historiques et de l’iconographie qui leur est dédiée. Cette bande dessinée est le 4e volume de la collection « Histoire dessinée de la France ».

 

 

 

 

« Les écofictions : mythologies de la fin du monde« . Ce livre est un essai sur la représentation fictionnelle des grandes questions écologiques actuelles. Livres, films, émissions documentaires ou bandes dessinées mettent en garde contre les dérives de la technologie. L’auteur propose une vue d’ensemble des grandes écofictions qui dominent aujourd’hui la façon de penser la pollution, les désastres naturels, les nouvelles épidémies.

 

 

 

 

« Les idées nouvelles pour comprendre le XXIe siècle« . Cet ouvrage propose un tour d’horizon des idées politiques émergentes élaborées à la fin du XXe siècle et au début du XXIe siècle qui remettent en question les idéologies établies et les clivages traditionnels. Sont abordés le transhumanisme et le posthumanisme, le spécisme et le véganisme, le masculinisme, le care, les cryptomonnaies, l’ubérisation, le revenu universel, les banques de temps ou la décroissance.

 

 

 

 

« Un peuple et son roi » de Pierre Schoeller (DVD). Paris, 1789. « Un peuple et son roi » croise les destins de femmes et d’hommes du peuple, et de figures historiques de la révolution française. Leur lieu de rencontre est la toute jeune Assemblée nationale. Au coeur de l’histoire, il y a le sort du roi et le surgissement de la République.

 

 

 

 

 

« L’Internet des familles modestes : enquête dans la France rurale« . Fondée sur des entretiens et l’analyse des comptes Facebook, cette étude montre comment les familles modestes se sont emparées d’Internet dans leur vie quotidienne à travers la recherche en ligne, l’aide scolaire, l’ouverture à de nouvelles activités. Cette ouverture au monde numérique fragilise aussi la sociabilité entre conjoints et contribue à la désertification de l’environnement immédiat.

 

 

 

 

« Heimat : loin de mon pays » (bande dessinée). Depuis toujours, Nora Krug ressent que le simple fait d’être citoyenne allemande la relie à l’Holocauste, la dépossédant d’un quelconque sentiment d’appartenance culturelle. Après douze ans passés aux États-Unis, et alors qu’un non-dit plane sur la participation de sa propre famille à la guerre, elle part à la recherche de la vérité. Entre bande dessinée et album photo, ce livre est une bouleversante enquête intime au cœur de l’Allemagne nazie.

 

 

 

 

Nouveauté bande dessinée

Le 28 mars 2019  Dans Nouveautés 

Dargaud publie une BD qui aborde avec humour OGM, malbouffe et changement climatique.

https://next.liberation.fr/culture/2019/03/27/yasmina-a-la-patate_1717268

Nouvelles acquisitions : janvier 2019

Le 16 janvier 2019  Dans Nouveautés 

Voici quelques-unes des nouveautés disponibles en janvier à la bibliothèque de l’ENSFEA :

 

« Une histoire populaire de la France : de la guerre de Cent Ans à nos jours ». Dans ce livre, l‘historien Gérard Noiriel a voulu éclairer la place et le rôle du peuple français dans tous les grands événements et les grandes luttes qui ont scandé son histoire depuis la fin du Moyen Âge : les guerres, l’affirmation de l’État, les révoltes et les révolutions, les mutations économiques et les crises, l’esclavage et la colonisation, les migrations, les questions sociale et nationale.

 

 

 

« Nous voulons des coquelicots ». Un manifeste de Fabrice Nicolino et François Veillerette pour l’interdiction des pesticides en France.

 

 

 

 

 

« Fables scientifiques ». Cette bande dessinée documentaire déconstruit certains mythes et théories pseudo-scientifiques, décodant les controverses qui ont façonné certains des thèmes les plus débattus ces dernières années : le changement climatique, l’atterrissage sur la Lune, le vaccin ROR, l’homéopathie, la chiropraxie ou la théorie de l’évolution.

 

 

 

 

« Biodiversité : quand les politiques européennes menacent le Vivant : connaître la nature pour mieux légiférer ». L’ouvrage présente les liens entre le monde politique et la protection du vivant. Il appelle à un élargissement des champs d’investigation des politiques sectorielles de l’Union européenne comme l’énergie, l’agriculture, la politique industrielle ou le commerce replaçant la biodiversité au cœur du projet économique.

 

 

 

 

« La démocratie chez les abeilles : un modèle de société ». Les abeilles prennent des décisions collectivement et démocratiquement. Chaque année, elles se trouvent devant une question de vie ou de mort, celle du choix et du déplacement vers une nouvelle demeure. L’auteur nous révèle les capacités incroyables de ces insectes à prendre des décisions consensuelles et efficaces.

 

 

 

 

« Harcèlement scolaire : le vaincre, c’est possible : la méthode de la préoccupation partagée ». Ce livre présente la méthode mise au point en Suède par le psychologue A. Pikas pour réduire le taux de harcèlement à l’école et il examine les enjeux théoriques sur lesquels elle repose. Les auteurs exposent des études de cas et recherchent quelle pourrait être son utilisation dans les établissements scolaires français.

 

 

 

 

« Happycratie : comment l’industrie du bonheur a pris le contrôle de nos vies ». Cet essai est en fait une analyse de la psychologie positive et de ses origines. Apparue à la fin des années 1990, cette pensée suggère qu’il est possible de se débarrasser de tout sentiment négatif afin de mieux tirer parti de soi-même. Les auteurs lui reprochent de présenter l’individu comme seul responsable de ses succès et de ses échecs sans prendre en compte les maux de la société.

 

 

 

 

« Pollock, Turner, Van Gogh, Vermeer et la science… ». Une étude des liens entre la science et l’art au travers de 45 exemples issus des grands classiques de l’histoire de l’art et de l’art contemporain. L’étude est organisée autour de différents thèmes : astronomie, physique et technique, géographie et climat ou encore médecine.

 

 

 

A découvrir en septembre

Le 18 décembre 2012  Dans Nouveautés 

Voici quelques-unes des nouveautés de la bibliothèque de l’ENSFEA :

« De disruption à prosommateur : 40 mots-clés pour le monde de demain ». Un dictionnaire décalé qui présente des concepts philosophiques au grand public, de l’agnatologie (l’étude de la production culturelle de l’ignorance) à l’agonistique (la confrontation entre les individus) en passant par l’exaptation (l’adaptation génétique) ou le transhumanisme. Trois cents pages de mots-clés et nouveaux concepts.

 

 

« Le loup : un nouveau défi français ». Ce livre présente un état des connaissances sur le loup : la biologie et l’éthologie, sa situation en France et en Europe, ses relations avec l’homme, sa mythologie, son histoire, sa place dans la faune sauvage, la chasse, le droit et le pastoralisme. Il rend compte notamment du travail mené par des associations pour une meilleure acceptation de ce prédateur.

 

 

« Agriculteurs à l’ombre des forêts du monde : agroforesteries vernaculaires ». Dans ce livre, les agriculteurs du monde nous montrent qu’il existe d’autres façons d’envisager le rapport entre production et conservation. Les combinaisons multiples entre leurs arbres, leurs champs et leurs forêts constituent un véritable patrimoine agroforestier, qui révèle d’autres formes de relation entre forêt et agriculture. De l’agroforêt indonésienne à l’arganeraie marocaine ou à la châtaigneraie corse, apparaît en filigrane un modèle général, qu’on peut qualifier de « forêt domestique ». Il n’oppose pas le blé à l’arbre, la rentabilité à la diversité, la compétitivité au partage.

 

 

« Forêts remarquables de France ». Ce beau livre propose un tour de France des forêts remarquables, choisies avec soin et passion par l’auteur, en collaboration avec l’Office national des Forêts. La France est en effet un pays forestier par excellence. De l’époque gauloise au siècle du Roi Soleil en passant par le Moyen-âge et jusqu’au XXIe siècle, l’histoire de France est liée en partie à ses splendides forêts. Dans certaines, on se croit en Amazonie ou dans les forêts scandinaves. Dans d’autres, ce sont les mélèzes ou les cèdres qui sont rois.

 

 

 

« Animalité : douze clés pour comprendre la cause animale ». Des textes courts et incisifs accompagnent des photographies pour confronter le lecteur à des faits, des chiffres et des réflexions sur la souffrance animale. Ce livre soulève aussi le paradoxe de la société actuelle où les animaux subissent une violence quotidienne tout en étant considérés avec de plus en plus de sympathie.

 

 

 

« Economie circulaire et territoires ». L’économie circulaire est « un concept économique qui s’inscrit dans le cadre du développement durable et dont l’objectif est de produire des biens et des services tout en limitant la consommation et le gaspillage des matières premières, de l’eau et des sources d’énergie » (Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie). Les initiatives se multiplient partout en France, pour produire ou consommer autrement en donnant une nouvelle vie à un produit ou en la rallongeant. Après en avoir présenté les principes, les auteurs recensent de nouveaux instruments méthodologiques et techniques pour rendre cette économie opérationnelle en s’appuyant sur les expertises d’équipes de recherche, de managers et d’élus.

 

 

 

 

 

« Du champ à l’assiette ». Onze professionnels du secteur agricole témoignent de leur quotidien. Tous partagent la préoccupation de faire parvenir les denrées alimentaires produites jusque sur la table du consommateur final, dans les meilleures conditions. Cela implique de nombreuses prises de décision et beaucoup de travail intermédiaire, qu’il soit assuré par l’exploitant lui-même, qu’il soit mutualisé via un groupement d’agriculteurs ou qu’il soit sous-traité. Un livre des éditions Educagri.

 

 

 

 

 

« Drawdown : comment inverser le cours du réchauffement planétaire ». Dans ce célèbre essai de Paul Hawken, quatre-vingts solutions sont proposées pour lutter contre le réchauffement climatique et inverser, d’ici trente ans, l’accumulation de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Leur impact positif sur l’économie, la société et l’environnement est souligné.

 

 

 

 Accéder à toutes les nouveautés du CDI